Top 5 des candidats

Ces classements dynamiques selon les dernières 24 heures, les 7 jours précédents et le mois précédent révèlent le pourcentage de présence médiatique des candidats à l'lélection présidentielle. Pour chacun des candidats, un indicateur ( ou ) illustre la tendance à la hausse ou à la baisse de sa médiatisation. Un second indicateur, sous la forme d'un smiley, révèle la positivité ou la négativité de la médiatisation globale du candidat selon la période choisie.

Voir le classement complet

L'évolution des candidats du Top 7

Ce graphique met en exergue l’évolution du nombre d'articles des candidats du Top 7 depuis novembre 2016. Il révèle donc les périodes de pics et de creux entre les candidats tout au long de cette période face à l’actualité dont ils font l'objet.

Filtrer les données selon les candidats sélectionnés

Répartition médiatique des candidats sélectionnés

Le graphique en toile d'araignée ci-contre révèle la répartition médiatique des candidats sélectionnés plus haut. C'est-à-dire, pour chacun des candidats, le pourcentage de médiatisation sur chaque source analysée.

Des mentions positives ou négatives ?

Ce graphique, sur les 31 derniers jours, détermine le pourcentage de mentions positives, négatives ou neutres dans les articles traitant du candidat.

L'élection jour après jour : J--47

Suivez jour après jour, la personnalité politique de cette élection la plus médiatisée jusqu'à la date du second tour.

Découvrez les candidats

Lors de cette campagne, nous analysons plus de 30 personnalités politiques encore en lice ou non dans le but de dresser un portrait fidèle et détaillé de leur représentation dans l’actualité.

Ils sont hors course

Mais vous pouvez encore consulter leur page contenant les détails de leur présence dans l'actualité.

24 sources analysées

L'analyse de cette campagne s'articule autour des principaux médias ayant des moyens de diffusion multiples qui nous permettent de couvrir l'intégralité des faits animant cette élection. Actuellement, nous analysons 24 sites différents et de nouveaux sites pourraient compléter cette liste pour une plus grande diversification dans l’observation du pluralisme lors de cette campagne.

À propos

Malgré des mesures essayant de garantir un pluralisme politique, le déséquilibre médiatique entre les candidats persiste élection après élection. Si certains monopolisent les unes des journaux, d’autres jouissent d’une représentation atone quant à l’expression de leur programme politique vis à vis des français.

Ce projet a démarré en novembre 2016 alors que de nombreux candidats dénonçaient ne pas être assez représentés dans les médias. Grâce à l’analyse de l’actualité, ce site met à disposition des indicateurs quantitatifs de la présence médiatique des candidats.

Le site est alimenté grâce au traitement des articles publiés par un panel non exhaustif de médias de premier rang. Des algorithmes d’extraction de contenu sont appliqués dans le but de récupérer les données essentielles de chaque publication. À travers des procédés de traitement automatique du langage naturel, le nombre de mentions de chaque candidat sur chacun des articles est comptabilisé.

Cette initiative civique s’inscrit dans une défense du pluralisme politique ainsi que dans une transparence de la médiatisation des candidats envers chaque citoyen. En effet, l’étude de l’actualité des candidats tout au long de cette campagne comme outil d’information et comme illustration quantitative de leur représentativité peut et doit catalyser un questionnement sur le pluralisme aujourd’hui exercé dans le traitement médiatique d’une élection présidentielle.